APF dans Place à la santé

APF

L’Association des Paralysés de France a fait appel à l’agence tamtam pour sa toute première campagne legs. 

 

Depuis 80 ans, l’APF agit pour et avec les personnes en  situation de handicap et leur famille et défend l’égalité des droits, la citoyenneté, la participation sociale et le libre choix du mode de vie.

L’APF, ce sont 26 000 adhérents, 30 000 usagers, 25 000  bénévoles et 13 500 salariés.

En 2013, l’APF a accueilli 30 000 personnes dans ses 528 structures d’accueil partout en France.

Aujourd’hui, des donateurs et testateurs qui appartiennent à la « grande famille de cœur » participent à cette œuvre essentielle. Ils s’exprimeront dans Place à la santé au mois de septembre sur les Radios et TV de France pour raconter leur histoire et expliquer pourquoi et comment ils ont rejoint cette fameuse famille de coeur

Une vague avant l’été

mediametrie« Au plus proche tu feras ton audience », proverbe du XXI° siècle.

Médiamétrie, vous l’avez certainement entendu ce matin sur votre radio, a publié la dernière vague d’audience du média RADIO. Avec toujours plus de 80% de la population des  +13ans fidèles au poste au moins une fois dans la journée, on ne peut pas dire que le média Radio se porte mal alors même qu’avec les « nouveaux médias » nombreux sont les prédicateurs qui annonçaient sa mort… Pourtant cette dernière étude n’est pas formidable non plus ; l’audience globale est à la baisse et toutes les stations généralistes sont à leur plus bas niveau sur les trois dernières années (sur notre graphique, la bande grise indique le plus fort et le plus faible taux d’audience de chaque station depuis avril/juin 2011). Seule RMC s’en sort avec un score « intermédiaire ».

L-V-tendance

Mais hormis NRJ qui atteint un record à 13,0% d’audience, les principales stations musicales ne sont pas non plus à la fête.

L-V - evo

Il faut regarder un peu plus bas dans le tableau de Médiamétrie pour se réjouir : les « programmes locaux » continuent de progresser, que ce soit en audience  ou en durée d’écoute quotidienne. Mais d’ailleurs, est-ce que NRJ, avec sa 50aine de rédactions locales n’apporterait-elle pas un peu aussi cette force de la proximité que les auditeurs semblent de plus en plus rechercher « A LA RADIO » ?