Fonction Publique: Elections professionnelles, un syndicat ouvre ses portes.

cfdt2_2012Le 4 décembre prochain se déroulent les élections professionnelles dans la Fonction Publique, des élections au cours desquelles les agents de la Fonction Publique et les fonctionnaires vont pouvoir élire leurs représentants.

C’est pour que les français prennent conscience de l’enjeu de ces élections pour leur vie quotidienne que la CFDT a accepté de nous confier sa campagne de communication autour de cet événement.

Une communication en 3 volets et sur 3 canaux de diffusion différents.

  • En radio : Expression Directe est une émission de 5 minutes sur France Inter chaque semaine réservée aux formations syndicales, politiques, et aux groupes professionnels représentatifs. Dans ce cadre nous avons interviewé des syndicalistes, représentants CFDT afin d’expliquer aux auditeurs que ces élections impactaient non seulement les fonctionnaires, mais avaient aussi un retentissement sur la vie des usagers.
  • Sur le Web : Nous avons produit un film issu de la prise de parole de ces syndicalistes pour l’émission Expression Directe, le but, relayer cette parole sur le site internet de la CFDT et auprès de tous ses représentants en régions.
  • Sur les médias locaux : La CFDT a joué le jeu du local et a accepté de répondre au questions de notre journaliste dans l’émission Place à Vous, diffusée simultanément sur les TV de la TNT gratuite en régions et les radios locales sur tout le territoire français. Les représentants du syndicat ont ainsi expliqué les missions de ces élus que les français connaissent bien peu.

Médiamétrie 126 000 Radio – Les chiffres de la rentrée

mediametrieComme chaque année, les premiers chiffres d’audiences Radio sont attendus avec impatience, première occasion de faire le point sur les nouvelles grilles en place depuis fin août.

C’est une vague de chiffres très étonnante que Médiamétrie nous livre ce matin. Une vague un peu triste, puisque le média radio, dans son ensemble, perd 400 000 auditeurs/jour sur un an.  Sur la semaine, du lundi au vendredi c’est la grande pagaille, un phénomène de forts mouvements rarement aussi brusques : NRJ, en forte progression depuis 3 ans, perd 1,5% et se retrouve au coude à coude avec RTL qui regagne 0,8 point; elles sont suivies par France Inter qui gagne également 1,0 point. A se demander si les « écarts d’incertitude » de tout bon sondage, mais dont personne ne semble se soucier, n’ont pas un peu dérapé sur cette vague…

Notre premier graphique reprend l’historique d’audience des principales radios sur les quatre dernières années.
L-V-sept14
Notre second graphique positionne l’audience actuelle de chaque station par rapport à son plus et plus bas niveau depuis la vague de Sept-Oct 2011.

tendances-L-V-14

Plus étonnants encore si l’on considère les audiences du WE (Samedi Dimanche) où les mouvements sont inversés : NRJ perd, France Inter gagne… alors même que l’audience globale de la radio gagne 530 000 auditeurs les WE en un an. Les grands perdants étant France Inter et France Bleu à leur plus bas niveau d’audience depuis 2011 et – outre NRJ qui atteint son record historique les WE – il faut une fois de plus, chercher ailleurs à qui bénéficie cette hausse globale : ce sont les stations dites « thématiques » ou « locales » qui progressent le mieux sur un an.
Mais là encore, n’oublions jamais les « écarts d’incertitude » qui sont plus importants sur les données S/D…

Notre troisième graphique positionne chaque station sur les S/D.

tendances-S-D-14