Ils avancent, je les rejoins, APF revient sur Radio France

logo apfPour la deuxième année, l’APF a fait confiance à l’Agence tamtam pour piloter sa communication à destination du grand public sur les antennes de Radio France. EN 2016, l’Association des Paralysés de France prend la parole à travers plusieurs campagnes pour recruter des bénévoles, sensibiliser au don ISF, au legs, aux dons et pour donner de la visibilité à son opération Handidon.

Logo_France_BleuCette année France Bleu a décidé de s’engager aux cotés de l’APF pour l’aider à faire entendre sa voix, et ses équipes soutiendront celles de l’association tout au long de l’année, notamment lors de la campagne Handidon, grande opération de vente de tickets dons sur toute la France au cours de laquelle les donateurs pourront remporter des lots.

Une vague avant la plage – Médiamétrie 126 000 Radio Avril / Juin 15

mediametrieMédiametrie a sorti sa vague de sondage radio comprenant la période avril – juin de 2015. Si vous savez déjà forcément qu’RTL est numéro 1 devant NRJ, attardons nous sur la spécificité de la période sondée. Une période marquée par la longue grève sur les antennes de Radio France. Et c’est donc sans surprise que les courbes d’audience des radios du service public observent une cassure par rapport à la vague précédente.

Mais cette baisse est à tempérer avec 2 facteurs : le premier est que la tendance à pointer vers le bas est générale sur cette vague LV

( audiences L/V ), comme le confirme le tableau ci-dessous. Le second est que si l’on observe les chiffres selon les règles de l’art : d’année en année, on s’aperçoit d’une hausse de l’audience sur les programmes généralistes ( 37,6% d’AC contre 36,3% il y a un an), et d’une véritable hausse de France Inter qui passe de 9% à 9,7%.

Une croissance due en partie à la hausse de l’audience globale du média Radio qui en 1 an a pris 0,5% pour atteindre 81,1% de la population.

Si l’on observe l’ensemble des performances depuis 4 ans (cf tableau ci-dessous), on s’aperçoit que les radios musicales se situent dans la zone médiane ou basse de leurs performances, alors que les radios généralistes présentent plutôt de bonnes performances. Un signe qui montre que les auditeurs sont toujours plus friands de contenu.tendance