Les oreilles parisiennes

mediametrieLes oreilles parisiennes

Juste après les résultats 126000 Radio sur jan-mar 2014 au niveau national, Médiamétrie vient de délivrer ces mêmes résultats sur l’Ile-de-France.
Pour la première fois, c’est Europe 1 qui en tête à 11,1% d’ACV (au plus haut depuis 2011) suivie de très très près par RTL à 11% (au plus bas) et France Inter à 10,9% (pas très en forme. Et concernant les musicales, NRJ est également au plus haut de sa forme avec 9,2% d’ACV alors que SKYROCK est au plus bas à 8,1% d’audience quotidienne.

variaIDF

Mais justement « Qui gagne et qui perd » en audience sur IdF par rapport au score national ? Cette donnée est très importante puisque gagner en audience sur IdF c’est gagner en notoriété auprès des agences média.
En tête, F Info et Europe 1 qui gagnent environ 20% d’audience en Ile-de-France.
Plus loin F Inter et Skyrock progressent de 10% sur IdF versus en national.
RTL et RMC voient leurs audiences presque au même niveau sur Paris qu’en Province.
Par contre, NRJ perd 25% de son audience sur Paris et Fun près de 50%. Le record absolu revient à F Bleu qui perd 75% de son audience sur Paris versus en Province.
Autre paradoxe, mais cette fois très directement lié au nombre de fréquences : R Classique augmente son audience de 75% sur Paris.

natio-idf

Si les parisiens écoutent un peu moins le média radio (78,2% des +13 ans sur Paris l’écoutent chaque jour contre 81,8% au niveau national, leurs choix sont plus diversifiés avec 24 stations ou réseau au dessus de 2,0% d’Audience Cumulée Veille (contre seulement 17 au niveau national). Ce choix se fait au dépend des radios musicales (35,4% d’audience en IdF versus 41,5% en France, les Généralistes étant « stables (38,2% versus 38,5%) et au profit des stations dites « Locales (24,6% versus 19,9%) ou « Thématiques (17,7% versus 13%).
Et si au niveau national, l’audience des principales stations s’échelonne régulièrement, en IdF il s’est créé en deux deux groupes : les « têtes d’affiche » qui recueillent entre 8 et 11% d’audience puis derrière, celles dont l’audience globale est au plus de 4,5%