Médias TV & Radios de proximité : Sylvain Athiel Radio Montaillou-Pyrénées

Sylvain AthielSylvain Athiel découvre sa passion pour la radio dès l’âge de dix ans. Plus tard, il prend part à l’aventure des radios libres. Animateur, producteur, il est ensuite responsable des programmes de Radio France Roussillon, Radio France Hérault, et des émissions extérieures de RTL. Il participe par la suite à la création du Mouv’ et pour la Direction des études de Radio France s’intéresse durant près de 10 ans à l’évolution concurrentielle des médias. En 2012, Sylvain Athiel est nommé directeur des programmes de Sud Radio. Il publie en 2008 le livre « Conquérants des Ondes ! »et en 2009, en catalan,« Aqui radio Andorra ». Commissaire auprès du Govern d’Andorra, il est chargé des affaires radiophoniques en Principauté et produit un magazine sur la RTVA. Il s’investit enfin, à titre personnel et depuis plusieurs années, au développement des programmes du réseau associatif Radio-Montaillou-Pyrénées.

1- Qui est Radio Montaillou Pyrénées?

C’est le fruit de la réflexion d’un groupe de professionnels passionnés. Leurs expériences riches et variées tant dans le secteur privé que public, leurs compétences complémentaires, répondent d’une approche sérieuse et pragmatique. Notre programme fluide et évolutif, multi générationnel, est composé de musique et de contenu éditorial. Il est structuré autour d’une thématique : les Pyrénées. C’est au coeur du pays cathare que fut prise l’initiative de créer Radio Montaillou Pyrénées il y a à peine 7 ans ! Radio Montaillou Pyrénées est aujourd’hui écoutée dans l’Ariège, l’Aude, les Pyrénées Orientales, La Principauté d’Andorre, une partie de la Haute Garonne, du Gers et du Tarn.

2- Pouvez-vous nous donner des chiffres de votre audience (vous avez
notamment participé à l’enquête «le public des associatives»)?

Depuis plusieurs années les «Médialocales>> font apparaître notre station parmi les premières radios associatives sur les deux régions Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon, voire sur la capitale régionale, Toulouse … Les résultats de cette enquête sont très positifs et nous créditent d’un auditoire global de près de 60 000 individus avec une structure d’audience idéalement composée.

3- Pouvez-vous donner 3 bonnes raisons de croire aux radios locales ?

- A l’heure de la mondialisation, et sans pour autant que ce soit paradoxal, on constate le réel besoin d’un paramètre local dans l’éventail des médias consommés.
- L’action en faveur du patrimoine historique et économique est sans doute un volet important de toute politique culturelle moderne … Dans l’ère numérique ou nous sommes entrés cela vaut aussi pour l’audiovisuel. Le projet que nous soumettons aux auditeurs permet de renforcer l’effort de sauvegarde et de mise en valeur de notre patrimoine en le projetant formidablement vers l’avenir. Et cette notion de patrimoine se décline bien mieux dans la proximité que dans l’éloignement.
- La spécificité «montagnarde» de notre station implique des investissements humains et technologiques que probablement aucune autre radio n’aurait consentis : l’aventure « Montaillou Pyrénées » est unique sur le territoire français. Elle construit un lien humain et permanent entre ces zones de loisirs « terrains de jeux » des citadins et les capitales régionales.

4- Vous diffusez 1 ‘émission Place à la santé, qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Un format adapté à notre antenne, une rigueur éditoriale certaine, la pertinence des sujets retenus, une interface simple et fonctionnelle.

5- Qu’est-ce que ce type de programme court peut apporter à votre antenne ?

Véritable passerelle informative et culturelle, cette émission est en phase avec les tendances et les nouvelles consommations. Elle met en œuvre, proche des centres d’intérêt de notre public, des outils de dialogue, d’échange et de service avec des experts auxquels nous n’aurions pas accès.

6- En 3 mots, Place à la santé, c’est. .. ?

En 3 mots ? Radio Montaillou Pyrénées !